Présentation de ROUSSAYROLLES

« ORSAIRÒLAS »: de ors= ours, orsièra=retraite d’ours

Situé sur un plateau, à 413 m d’altitude, entre Causse et Ségala, le village de ROUSSAYROLLES et ses deux principaux hameaux dominent la vallée de Laussière vers St Michel de Vax et la vallée de Bonnan vers Milhars :

MESPOULET « Mespolet »« le petit néflier », situé à 461m tout près du point de vue de la Plane (relais de Tonnac) qui offre un panorama remarquable des Monts d’Auvergne aux Pyrénées, des Causses du Tarn et Garonne et de l’Aveyron aux plaines de l’Albigeois (Cordes et Albi).

PEYRALADE « Peiralada » dont l’origine du nom vient de Peira Levada (dolmen de La Peyre dit de Vaour le plus grand du Tarn) était autrefois un hameau très peuplé avec ses deux lavoirs

LES CLAVILIERES ancien petit hameau situé sur la voie romaine St Michel de Vax / Roussayrolles via le hameau de Lapeyrière était autrefois un campement romain dominant la vallée des moulins de Laussière , les deux cavités du Cuzoul et de Peyroseco à l’accès difficile

De 538 ha de superficie, la commune de Roussayrolles, membre de la Communauté de Communes du Cordais et du Causse : la 4C voit sa population municipale (73 habitants) d'origine essentiellement paysanne, augmenter progressivement avec l'installation de nouvelles familles, d'une entreprise de maçonnerie, d'électricité, d'un gîte de groupe centre de vacances, d'un apiculteur, de professionnels du cirque, d'une aquarelliste réputée, de chambres d'hôtes à proximité, la création de l'association - qui a rétabli la fête votive traditionnelle du dernier week end avant le 15 aôut fête de Vaour- «Les Amis de Roussayrolles » et ses manifestations conviviales tout au long de l'année sans oublier les rencontres intergénérationnelles Mémoire – Archives – Généalogie – Rencontres - Echanges-Transmission.

Au cœur du village, située dans l’histoire entre « Cordes la catholique » et « St Antonin la protestante » l’église NOTRE DAME édifice gothique du XIIIe siècle « non épargné aux guerres de religion », au charme discret, aux lignes sobres proches du roman.


La chapelle seigneuriale et le recueillement du Comte de Puységur du château de Roquereine.

Depuis 1952, les fresques de Nicolaï Greschny célèbre artiste russe de tradition orientale : « La Vierge et l’Enfant » (thème central exceptionnel) et « l’Apocalypse », apportent à ce site chaleur et sérénité.
Et depuis le cinquantenaire en 2002, une fresque, le Christ de Michaël Greschny confectionnée ce jour là pour l'église, placée sous le rétable classé de la chapelle seigneurale.

A la mairie (ouverte le vendredi de 9h à 15h) : informations locales et touristiques.

De nombreuses maisons existaient autrefois où résidait une carillonneuse, un forgeron, une couturière, un tailleur et un cordonnier...


L'école a reçu pendant de nombreuses années ( dès avant 1866 à 1967) ses élèves venant aussi des hameaux voisins de Rivet, du Pech et de Roquereine. Ils venaient à pied emportant leur gamelle réchauffée sur le poêle. Ils jouaient au tennis sur la place du village ombragée d'anciens ormeaux. Au printemps, le parfum actuel des acacias et du sofora (planté par eux- mêmes pour les abeilles) est suivi de celui du tilleul officinal planté par la municipalié en 2001 symbolisant « l'amitié villageoise ».

Au Coustou, à l’entrée du village, le départ des chemins de randonnée près de l'ancien jardin des écoliers, le panneau de présentation de la commune et de « La Gresinhòla » randonnée de 84 km en cinq étapes réunissant les sept villages.

Sur l'ensemble de la commune, les plaques en céramique réalisées par Marie Costes potière à Frausseilles vous invitent à connaître le blason, les chemins et à découvrir les divers lieux de patrimoine local et historique.

Le dolmen de « La Peyre » dit de Vaour le plus grand du Tarn, donna le nom à Peyralade (407m) « le hameau des carriers et des tailleurs de pierre » où habitaient de nombreuses familles , et plusieurs artisans notamment les meuniers, boulanger, charpentier et maçons.

Le hameau de Mespoulet « le petit néflier » situé à 461m, tout près du point de vue de La Plane (relais de Tonnac)qui offre à 525m un panorama remarquable des Monts d'Auvergne aux Pyrénées, des causses du Tarn et Garonne et de l'Aveyron aux plaines de l'Albigeois (Cordes et Albi).

Les habitants de Roussayrolles et des Clavillères, ceux de Mespoulet, des Clauzes, de Peyralade se retrouvaient autrefois autour des lavoirs et des fontaines pour la lessive « la bugada », aux moulins de laussière pour moudre la farine, aux vignes de laussière pour les vendanges. Ils achetaient et vendaient leurs animaux aux foires de Vaour, Féneyrols, laguépie, Cordes, St Antonin; ils y apportaient leurs fagots, leurs châtaignes et le tanin pour la tannerie de Cordes. Ils cultivaient aussi le seigle, le blé, le chanvre, le maïs...Ils se réunissaient aussi pour le dépouillage des feuilles de maïs pour la fabrication des matelas en hiver, pour les dépiquages en été...

Les habitants et les gîtes de Roussayrolles vous accueillent et vous invitent à randonner, à découvrir notre patrimoine varié et admirer les paysages des différents points de vue :

- la source du Bonnan « la Mère de Dieu » qui alimente la commune
- les lavoirs fontaines du Touron, de Peyralade et de Galanti
- les dolmens de « La Peyre » à Peyralade et de « Peyro Seco » dit du Fourcou aux Clavilières

- les points de vue de Mespoulet et de Laussière

 

A bientôt !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now